Honoraires des firmes de génie-conseil

Les honoraires des firmes de génie-conseil sont déterminés par le tableau « Tarif d’honoraires pour services professionnels fournis au gouvernement par des ingénieurs ».

À titre d’exemple, la firme recevra, pour un ingénieur « senior » de 10 années d’expérience, 46,60 $/h auquel on ajoutera 150 % pour les frais et profits de la firme. En d’autres mots, le gouvernement verse à la firme 116,55 $/h.

Le taux de 46,60 $/h est basé sur la rémunération d’un ingénieur du gouvernement de 10 années d’expérience (sans compter les trois (3) années de juniorat) soit 74 360 $ au 1er avril 2009.   (Il est à noter que le taux horaire des firmes n’a pas été augmenté depuis le 1er avril 2009)

On divise 74 360 $ par 1595,25 heures pour obtenir 46,60 $. Le calcul de ce nombre d’heures se fait de la façon suivante :

  • 365,25 jours/an (année bissextile oblige) divisés par 7 jours donnent 52,179 semaines;
  • 5 jours ouvrables multipliés par 52,179 semaines donnent 260,9 jours ouvrables par an;
  • 260,9 jours ouvrables auxquels on soustrait 20 jours de vacances et 13 congés fériés donnent 227,9 jours ( Pourtant le 150 % de majoration prévoit 16,7 % pour compenser les firmes. Enfin, ce ne sont pas tous les ingénieurs des firmes qui ont droit à 20 jours de vacances et à 13 congés fériés. );
  • 227,9 jours multipliés par 7 heures donnent 1595,25 heures;
  • 74 360 $ divisé par 1595,25 heures donnent 46,60 $ par heure;
  • 46,60 $ multiplié par 2,5  donnent 116,55 $ par heure soit le montant des honoraires versés selon le décret par le gouvernement.

Le taux horaire d’un ingénieur au gouvernement est de 40,71 $. On obtient ce taux en divisant 74 360 $ divisé par 1826,25 heures. Le calcul du nombre d’heures se fait de la façon suivante:

  • 365,25 jours/an (année bissextile oblige) divisés par 7 jours donnent 52,179 semaines;
  • 5 jours ouvrables multipliés par 52,179 semaines donnent 260,9 jours ouvrables par an;
  • 260,9 jours multipliés par 7 heures donnent 1826,25 heures.

Taux de majoration = (116,55 $-40,71 $)/40,71 $ = 186 %

De plus, ces frais ne comprennent pas notamment les frais d’appels interurbains, dans certaines situations les dépenses d’impression des plans, etc. Ce taux ne prend pas en compte le coût de supervision effectuée par un ingénieur du gouvernement.

Enfin, la majoration de 150 % prévoit 25 % de profit pour les firmes, 32 % de temps improductifs, 31 % de frais généraux, etc.

On comprend mieux maintenant comment des firmes engrangent tant d’argent pour contribuer aux caisses électorales, embaucher des membres de la haute direction d’organismes publics au moment de leur retraite et même se payer une loge au Centre Bell.

Pour en savoir davantage :