Désinformation

La désinformation s’exprime en demi-vérités, notamment lorsque l’on présente des statistiques. Un exemple de désinformation, le gouvernement mentionne que les effectifs ingénieurs du MTQ ont augmenté de 36 % au cours des dernières années soit de 387 à 523. Il ne mentionne pas que les budgets ont augmenté de 470 % de 2003 à 2009. Le gouvernement ne mentionne pas non plus que la base de comparaison est différente. Pour les budgets, on utilise une période de 2003 à 2009 alors que pour les effectifs on utilise de 1982 à 2009. Il ne fait surtout pas état qu’en 2003, les effectifs étaient de l’ordre de 520 ingénieurs.

Conclusion: le gouvernement n’a pas embauché plus d’effectifs bien que les budgets aient quintuplé. Ce manque d’effectifs a eu des conséquences désastreuses sur le contrôle des chantiers. Pour s’en convaincre, relire le rapport Duchesneau.

Pour en savoir davantage :