Colloque des ingénieurs de l’État – Édition 2018

L’intérêt du public au cœur de nos décisions!

L’ingénieur de l’État occupe une place importante en matière technique dans l’appareil gouvernemental. Les nombreuses facettes de l’ingénierie l’amènent à revoir les façons de faire tout en s’inspirant, entre autres, des meilleures pratiques. En plus de détenir une expertise technique poussée, l’ingénieur doit aussi s’armer de connaissances économiques, humaines, environnementales et sociales. Il devra, plus que jamais, poser une réflexion éthique au sujet de la pratique.

Le 14e colloque des ingénieurs de l’État, sous le thème « L’intérêt public au cœur de nos décisions », vise à sensibiliser l’ingénieur de l’État à l’importance d’apprendre à développer les grandes valeurs de la profession : le sens de l’éthique, l’engagement social, la compétence et la responsabilité.

Le 14e colloque des ingénieurs de l’État aura lieu le 22 novembre 2018 au Centre des congrès de Québec.

Cliquez ici pour consulter la programmation de la journée  

L’accueil des participants se fera à partir de 7h45 et le colloque débutera à 8h30.

Conférenciers

Stéphane Marchand

Stéphane Marchand

Rédacteur en chef de Paris Innovation Review

L’ingénieur doit se réinventer!

Dans l’économie moderne du savoir, dans un monde en rapide évolution, ce n’est pas la maîtrise d’une connaissance spécifique qui compte, mais la capacité à assimiler de nouvelles informations. Les grands ingénieurs de demain auront besoin d’une « discipline globale de l’esprit ».

Producteur de concepts novateurs, il devra intégrer une nouvelle dimension : le raisonnement artistique, plus sophistiqué et plus vaste que le raisonnement classique. Il développera donc une sensibilité esthétique, y compris dans le secteur des services.

L’ingénieur du futur devra savoir collecter, décrypter, analyser et présenter les données en masse. Elles seront cruciales partout : Ressources humaines, Politique, Marketing, Renseignements.

L’ingénieur du XXIe siècle devra se transformer en architecte ensemblier, maîtriser l’anthropologie et la sociologie. Dans un monde marqué par la fin de l’énergie bon marché, il devra articuler son métier autour de la soutenabilité. Dans un monde où il faut constamment gagner l’acceptabilité sociale, il devra développer une éthique irréprochable, un sens très pratique de la responsabilité et des talents de communication.

L’ingénieur devra donc être formé autrement!


HeleneVallieres_PC

Me Hélène Vallières

Protecteur du citoyen

Vice-protectrice – Affaires institutionnelles et prévention

Et

SylvieTousignant_PC

Sylvie Tousignant

Protecteur du citoyen

Directrice des enquêtes sur les divulgations en matière d’intégrité publique

Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles à l’égard des organismes publics

La Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles à l’égard des organismes publics est en vigueur depuis le 1er mai 2017. Elle permet à toute personne de se tourner vers le Protecteur du citoyen pour divulguer, en toute sécurité, un acte répréhensible commis au sein ou à l’égard d’un organisme public. Me Hélène Vallières, vice-protectrice – Affaires institutionnelles et prévention, et Mme Sylvie Tousignant, directrice des enquêtes sur les divulgations en matière d’intégrité publique, nous éclaireront sur le plus récent mandat du Protecteur du citoyen et sur tout ce qu’il implique pour l’institution.


Marie-Julie Gravel

Marie-Julie Gravel, ing.,M.Sc.A.

Ordre des ingénieurs du Québec

Conseillère à la prévention de la pratique illégale

Pratique et champ de pratique de l’ingénieur

Sauriez-vous reconnaître une situation de pratique illégale de l’ingénierie? Quel est le rôle de l’Ordre et celui des ingénieurs dans la prévention de la pratique illégale? Est-ce que la DSI (direction et surveillance immédiates) dans votre équipe est adéquate? Quelles sont vos responsabilités en tant qu’ingénieurs?
Cette formation interactive offre une occasion de discuter en groupe de différentes situations auxquelles l’ingénieur peut avoir à faire face dans sa pratique en matière de pratique du génie, présente les enjeux reliés à ces situations et fournit des outils pour déceler les pièges, prévenir les problèmes et signaler les infractions.


dorval_haut

Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports

 

 

 

 

LucieGregoire

Lucie Grégoire, ing.

Expert en circulation, sécurité routière et signalisation

Et

 

 

 

 

 

Abdel-Hakim_Ould-Slimane

Abdel-Hakim Ould-Slimane, ing.

Ancien coordonnateur, projet Échangeur Dorval

Et

 

 

 

 

 

MichelSavard

Michel Savard, ing.

Expert en systèmes de transport intelligent

L’Échangeur Dorval à Montréal, un beau travail d’expertise interne au MTMDET !

L’Échangeur Dorval fait l’objet de différents travaux depuis plusieurs années afin de faciliter les accès aux installations aéroportuaires Montréal-Trudeau et d’améliorer la fluidité de la circulation du secteur des autoroutes 20 et 520 dans l’ouest de l’île de Montréal.

Des modifications à la conception de certaines structures, couplées à la volonté des autorités de débuter rapidement les travaux afin d’offrir les liens directs entre l’autoroute 20 et l’aéroport, ceci a conduit le MTMDET à reprendre à l’interne ce volet crucial du projet. Parallèlement, il était important de répondre aux attentes grandissantes de la population.

La présente conférence met en évidence quelques défis techniques relevés par une importante équipe de spécialistes et la collaboration des différentes unités administratives du MTMDET. Après une mise en contexte du projet de l’Échangeur Dorval, la présentation aborde la conception des approches de quelques structures et le volet des systèmes de transport intelligent.


Hébergement

L’Hôtel Hilton Québec (1100 boul. René-Lévesque Est, Québec, G1R 4P3) offre des chambres de qualité à ceux et celles qui ont besoin de se loger pour le temps du colloque. Un tarif préférentiel a été négocié pour les participants du colloque.

La réservation doit être effectuée avant le 22 octobre 2018 afin de bénéficier du tarif préférentiel de 134 $ par chambre, pour la nuitée du 21 au 22 novembre 2018 seulement. Compte tenu du haut taux d’occupation durant cette période, nous vous suggérons de réserver tôt.

Un site de réservation privé a été créé pour notre événement afin que vous puissiez effectuer, modifier et annuler vos réservations de chambres en ligne. Cliquez ici pour réserver en ligne votre chambre. Si vous souhaitez réserver par téléphone, veuillez mentionner que vous faites partie du groupe « APIGQ : Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec », l’établissement vous fera ensuite parvenir les documents à remplir pour procéder à la facturation directe via votre ministère ou votre organisme.

Inscription

Le tarif d’inscription pour le 14e Colloque des ingénieurs de l’État est de 200 $. Ces frais incluent le repas du midi, les pauses santé, le matériel du colloque et la participation à toutes les conférences de la journée.

De plus, veuillez prendre note que les frais d’inscription ne sont pas remboursables.

Ainsi, dans le cas d’un imprévu vous empêchant de participer à l’événement, il est suggéré de vous faire remplacer et d’en aviser le comité organisateur, en contactant Mme Chantal Blais, dès que possible, par courriel à l’adresse cblais@apigq.qc.ca ou par téléphone au (418) 683-3633, poste 110.

Formulaire d’inscription











Cette activité s’inscrit dans le cadre du Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs.

Tirage de prix de présence

À venir.